Le froid aurait fait cinq victimes dans l'Ouest canadien

Les gens qui résident dans l’Ouest du Canada doivent s’habiller chaudement pour affronter le froid.
Photo: Jacques Nadeau Les gens qui résident dans l’Ouest du Canada doivent s’habiller chaudement pour affronter le froid.

Winnipeg — La première vague de froid de la saison vient de frapper l'Ouest canadien, la température ayant contribué au décès d'au moins cinq personnes, ce qui a incité les travailleurs des services d'urgence à rappeler à la population comment demeurer au chaud et en sécurité.

Dans leurs mises en garde, ils pressent notamment les gens de choisir leurs vêtements en fonction des conditions météorologiques et de se protéger contre les engelures.

Les gens ont tendance à oublier de placer dans leur voiture une trousse d'urgence contenant des vêtements chauds et une bougie, a indiqué Robin Alford, porte-parole du Winnipeg Fire Paramedic Service.

«Il est curieux de constater ce que les gens omettent de faire, a-t-il déclaré. J'ignore si cela tient à autre chose que de la faiblesse, mais ils ont tendance à oublier qu'ils vivent dans les Prairies.»

La côte ouest a sans doute beaucoup plus souffert du froid, ces derniers jours, sa population étant habituée à des températures plus douces.

Hier, le gouvernement de la Colombie-Britannique a fait savoir qu'il allait consacrer 25 000 $ au maintien de 100 lits d'urgence supplémentaires en raison des conditions climatiques hivernales extrêmes.

La température a également poussé le réseau électrique de la province à sa limite. Elisha Moreno, porte-parole de B.C. Hydro, a toutefois indiqué que la société d'État ne craignait pas de ne pouvoir répondre à la demande, actuellement très forte.

«Nous avons suffisamment d'énergie pour cela», a-t-elle assuré, ajoutant que le service public avait mis en marche une centrale électrique de secours.

Par ailleurs, les autorités ont entrepris une enquête sur le décès, au cours de la fin de semaine, d'une femme de l'île de Vancouver qui a passé 18 heures à l'extérieur, par des températures inférieures au point de congélation, uniquement vêtue d'un pull de laine, d'une paire de jeans et de bottes.

Au Manitoba, le froid a également été présenté comme la cause d'au moins quatre décès. Le corps gelé d'une femme a été découvert à Brandon, samedi, tandis qu'un homme de Rathwell âgé de 42 ans a succombé à une crise cardiaque subie lorsqu'il tentait de dégager sa voiture d'un fossé.

Des infirmiers avaient été appelés au secours à la suite de deux autres décès apparemment liés au froid, plus tôt cette semaine.