La Syrie doit s'expliquer

Ottawa — Le gouvernement du Canada demande à la Syrie de lui fournir des explications le plus rapidement possible relativement à la disparition d'un ingénieur canadien.

Ottawa tente d'obtenir la confirmation que Muayyed Nureddin est détenu en Syrie, a indiqué Dan McTeague, secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères, Bill Graham, lors d'une entrevue accordée au réseau de télévision CBC-Newsworld.

Dan McTeague a affirmé que le Canada avait déposé une demande auprès des autorités de Damas dans le but d'obtenir de plus amples informations concernant M. Nureddin. Le Canada désire connaître les raisons qui justifieraient la détention de Muayyed Nureddin.

«On nous a dit que nous aurions une réponse sous peu», a dit Dan McTeague, ajoutant qu'il est «inacceptable qu'un Canadien soit traité de cette façon».

Dan McTeague précise que Muayyed Nureddin, âgé de 36 ans, a quitté le Canada en septembre pour aller rendre visite à des membres de sa famille en Irak.

Des amis de Muayyed Nureddin affirment que des agents du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) les ont interrogés après qu'il soit parti pour l'Irak.

Dan McTeague soutient toutefois n'être au courant de rien en rapport avec l'interrogatoire du SCRS alors que les représentants du SCRS ont refusé de commenter le dossier.

Le cas de Muayyed Nureddin n'est pas sans rappeler la situation de Maher Arar, cet homme de 33 ans d'Ottawa qui a été détenu pendant un an en Syrie après avoir été arrêté par les autorités américaines à l'aéroport JFK de New York en septembre 2002.