Une accusation de plus contre Bertrand Charest

Une autre présumée victime sort de l’ombre et la Couronne dépose une accusation de plus contre Bertrand Charest, un ancien entraîneur de l’équipe canadienne junior féminine de ski alpin, déjà accusé d’avoir commis plusieurs agressions sexuelles dans les années 1990. La plus récente victime aurait été agressée sexuellement à Whistler, une populaire station de ski en Colombie-Britannique, à la fin des années 1990. La Couronne a ainsi déposé un autre chef d’accusation vendredi, portant à 12 le nombre de présumées victimes et à 57 le total des accusations portées contre l’ex-entraîneur, notamment pour agression sexuelle et abus de confiance des jeunes athlètes. Celles-ci étaient alors âgées de 12 à 18 ans, et M. Charest se trouvait en position d’autorité par rapport à celles-ci.

À voir en vidéo