Série d’arrestations préventives à Montréal

Photo: Annik MH De Carufel Le Devoir

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a procédé au cours des derniers jours à l’arrestation préventive d’un groupe de jeunes Montréalais qui avaient l’intention de rejoindre des groupes djihadistes en Syrie, selon ce que rapportent différents médias.

Les jeunes, pour la plupart des mineurs, auraient été arrêtés à différents endroits à Montréal, interrogés, puis relâchés sans être formellement accusés. Ce sont les parents des jeunes qui auraient alerté la police.

Un des jeunes arrêtés était inscrit à un atelier du Centre communautaire islamique de l’Est de Montréal, présidé par Adil Charkaoui, selon les informations obtenues par Radio-Canada.

Certains individus épinglés auraient également entretenu des liens avec le groupe de jeunes Québécois partis en Turquie en janvier dernier.

 

La GRC a refusé de commenter cette affaire.

Ces arrestations surviennent près d’un mois après celles de Sabrine Djermane et El Mahdi Jamali, deux étudiants du collège de Maisonneuve qui auraient eux aussi tenté de quitter le pays pour participer à des activités terroristes. Les deux jeunes de 18 ans ont plaidé non coupables.

Dans les semaines précédentes, les Montréalais Daniel Minta Darko et Merouane Ghalmi ont par ailleurs accepté de se soumettre à une série de conditions imposées par les autorités pour un an. On soupçonnait les deux individus de vouloir commettre un acte terroriste.

À voir en vidéo