Reprise du procès de l’ancien sénateur Brazeau

Le procès du sénateur déchu Patrick Brazeau a repris mardi au palais de justice de Gatineau avec le témoignage de son ancienne adjointe au Sénat.

Lorraine Rochon a raconté s’être présentée au domicile de M. Brazeau le soir de l’incident de violence conjugale présumée qui est au coeur de ce procès et qui remonte à février 2012.

Elle a dit avoir été appelée vers 23 h par le sénateur suspendu, qui lui aurait demandé de se présenter pour intervenir dans ce qu’elle a décrit comme « une chicane » lors de son témoignage.

Selon Mme Rochon, vers la fin d’une discussion qui a duré environ deux heures, la victime présumée aurait présenté ses excuses pour avoir frappé M. Brazeau, qu’elle aurait ensuite enlacé.

L’avocat du sénateur a aussi annoncé que son client témoignerait éventuellement pour sa défense, mais probablement pas cette semaine. Patrick Brazeau est accusé d’agression sexuelle et de voies de fait.

À l’issue de ce procès, Patrick Brazeau n’en aura pas fini avec la justice : un autre procès doit s’amorcer le 29 mars 2016 pour des accusations de fraude et d’abus de confiance, relativement à ses dépenses à la chambre haute. Il a déjà plaidé non coupable à ces accusations.

Le sénateur suspendu doit aussi subir un procès pour conduite avec facultés affaiblies en octobre, et pour possession d’une arme, en violation de ses conditions de libération sous caution.

À voir en vidéo