Et tout devient possible!

Photo: Jacques Nadeau Le Devoir

C’est le nom de l’oeuvre d’art publique confectionnée par le collectif ATSA au coin des rues Clark et Sainte-Catherine et qui y restera jusqu’au 30 mai. Les fondateurs de l’organisme, Pierre Allard et Annie Roy, l’ont réalisée pour s’opposer aux projets d’exploitation d’hydrocarbures. Ils incitent les passants à signer un manifeste à cet effet, baptisé l’Élan global.