Luc Leclerc radié de l’Ordre des ingénieurs

Luc Leclerc, lors de son passage à la Commission Charbonneau.
Photo: Annik MH De Carufel Luc Leclerc, lors de son passage à la Commission Charbonneau.

L’un des témoins marquants de la commission Charbonneau dans le volet de ses audiences sur la Ville de Montréal, Luc Leclerc, vient d’être radié de l’Ordre des ingénieurs du Québec pour 10 ans. M. Leclerc a été reconnu coupable pour avoir manqué d’intégrité et s’être prêté à des procédés malhonnêtes et douteux, en acceptant à plusieurs reprises des montants d’argent comptant qui ont été évalués à une somme allant de 400 000 $ à 500 000 $. Cet argent provenait d’entrepreneurs qui faisaient des affaires avec l’employeur de M. Leclerc, soit la Ville de Montréal.