Procès Magnotta: le psychiatre a modifié son évaluation

La Couronne a attaqué la crédibilité du psychiatre Joel Watts, lundi, au procès de Luka Rocco Magnotta, en soutenant que les notes prises lorsqu’il travaillait pour la police contredisent son évaluation de l’état mental de l’accusé. Le médecin avait alors écrit qu’il partageait l’opinion de la police selon laquelle Magnotta jouait la comédie lors de son arrestation à Berlin en juin 2012. Dans un rapport rédigé pour la défense, le docteur Watts a conclu que Magnotta avait plutôt souffert d’un épisode psychotique. M. Watts a reconnu que rien ne prouve l’existence de signes manifestes de psychose chez Magnotta pendant les deux semaines séparant le meurtre de Jun Lin et l’examen psychiatrique à la prison de Berlin.

À voir en vidéo