Lac-Mégantic: le BST rendra public son rapport d’enquête le 19 août

Le BST avait déjà émis des recommandations préliminaires en janvier dernier, dont l’une a mené Ottawa à ordonner le retrait de 5000 wagons-citernes de classe DOT-111.<br />
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Le BST avait déjà émis des recommandations préliminaires en janvier dernier, dont l’une a mené Ottawa à ordonner le retrait de 5000 wagons-citernes de classe DOT-111.

C’est finalement le 19 août prochain, à Lac-Mégantic, que le Bureau de la sécurité des transports (BST) rendra public son rapport d’enquête sur la catastrophe ferroviaire qui a fait 47 morts dans la municipalité estrienne le 6 juillet 2013.

 

Le lieu et l’heure de la conférence de presse restent à déterminer.

 

Le déraillement du train de la Montreal, Maine Atlantic Railway, qui était parti à la dérive sans conducteur dans une pente, était survenu peu après une heure du matin et les hydrocarbures contenus dans ses wagons avaient explosé, détruisant d'un coup le centre-ville de la municipalité estrienne.

 

Le BST avait déjà émis des recommandations préliminaires en janvier dernier, dont l’une a mené Ottawa à ordonner le retrait de 5000 wagons-citernes de classe DOT-111, soit le même type que ceux de Lac-Mégantic.

 

Transports Canada avait également exigé que tous les autres wagons-citernes DOT-111 utilisés pour transporter du pétrole brut et de l’éthanol soient retirés ou modernisés d’ici trois ans. Environ 65 000 de ces wagons sont en circulation en Amérique du Nord, dont le tiers roulerait au Canada.

 

D'autres détails suivront.