Un cyberintimidateur fait face à 181 chefs d’accusation

Un homme d’Ottawa fait face à 181 chefs d’accusation relativement à de la cyberintimidation et du harcèlement visant 38 personnes à travers le Canada, les États-Unis et le Royaume-Uni, dont 18 personnes d’Ottawa. Robert Campbell, âgé de 42 ans, devra répondre à 27 accusations de harcèlement criminel, 85 accusations de diffamation et 69 accusations de fraude d’identité. Les accusations ont été portées après une enquête de huit mois, baptisée « projet Winter », et menée grâce à la coopération de plusieurs services de police, notamment la Gendarmerie royale du Canada, la Police provinciale de l’Ontario et la Police métropolitaine de Londres. Leurs techniques d’enquête ont permis d’identifier le suspect, qui faisait appel à des logiciels de préservation de l’anonymat sur Internet.