L'amie des canards interjette appel du verdict de culpabilité

La femme reconnue coupable de négligence criminelle après qu'elle eut provoqué un accident mortel en s'arrêtant sur le bord d'une autoroute pour aller secourir des canards a interjeté appel du verdict.

 

Emma Czornobaj et son avocat demandent à la Cour d'appel du Québec d'infirmer la décision du jury. Celui-ci avait reconnu la jeune femme coupable de deux chefs d'accusation de négligence criminelle ayant causé la mort et de deux chefs d'accusation de conduite dangereuse ayant provoqué la mort.

 

La défense affirme que la juge Éliane Perreault a erré en donnant ses instructions au jury. Elle ajoute que le verdict n'était pas raisonnable compte tenu des preuves présentées devant la cour. Mme Czornobaj demande que le verdict soit renversé; elle veut être acquittée.

 

Le jury l'avait tenue criminellement responsable de la mort d'André Roy et de sa fille adolescente Jessie.

 

La femme âgée de 25 ans s'était immobilisée en pleine voie de gauche sur l'autoroute 30, à la hauteur de Candiac, afin de sauver quelques canards qui marchaient sur l'accotement. L'amoureuse des animaux a affirmé au tribunal ne pas avoir vu la mère cane à proximité des canetons. Elle a ajouté qu'elle avait eu l'intention de capturer les petits et de les ramener à la maison.

 

Les deux victimes prenaient place sur une motocyclette lorsqu'ils ont embouti sa voiture immobilisée.

 

L'affaire reviendra en cour le 8 août pour les représentations sur sentence. Une condamnation de négligence criminelle ayant causé la mort est passible d'une peine maximale d'emprisonnement à vie, tandis qu'une peine maximale de 14 ans de prison est prévue pour conduite dangereuse ayant causé la mort.

 

Plusieurs milliers de personnes ont signé une pétition en ligne pour donner leur appui à Mme Czornobaj.

18 commentaires
  • Eveline Denise Dupuis - Inscrite 21 juillet 2014 19 h 36

    Risque de prison à vie, vous dites ?

    Comment se fait-il qu'un individu, père de famille, ayant tué ses enfants court
    toujours en liberté ?

    • Daniel Picker - Inscrit 21 juillet 2014 20 h 49

      Je suis d'accord avec vous Madame Dupuis... Mais ce n'est pas pour ça que d'autre genre de meurtriers comme notre chère « amie des canards » s'en sorte... Imaginé si tout le monde puissent s'arrêter sur l'autoroute, tuer des HUMAINS et ensuite se faire pardonner... Ça n'aurait aucun sens...

    • Josée Lambert - Inscrite 21 juillet 2014 20 h 51

      Parce qu'il a été reonnu NON criminellement responsable. De plus, il est maintenant emprisonné, car il y a eu appel de cette sentence. Finalement, on ne peut comparer une cause avec une autre cause. C'est comme comparer des pommes et des bananes. Faudrait peut-être en revenir de cette cause là!

    • Paul Gagnon - Inscrit 21 juillet 2014 21 h 26

      À quoi on pourrait répondre qu'en Syrie et en Irak, c'est bien plus épouvantable encore. Et puis il ya eu jadis Gengis Khan qui a terminé sa vie dans la gloire...

      Quel rapport : aucun!

    • Pierre Masse - Inscrit 22 juillet 2014 12 h 13

      @ Daniel Picker

      Il faudrait cesser d'utiliser le mot "meurtrier" ici. Elle n'est nullement accusée de meurtre, mais plutôt de négligence ayant causé la mort. Il s'agit d'un accident. Un meurtrier agit en connaissance de cause.

      Si on se fiait à votre jugement, le conducteur de la moto pourrait aussi être accusé de "meurtre" parce qu'il a envoyé sa fille à la mort en ne regardant pas devant lui alors qu'il roulait trop vite sur la voie de dépassement, geste éminement négligent et condamnable.

    • Sylvain Auclair - Abonné 22 juillet 2014 14 h 01

      Parce qu'un jury en a décidé ainsi.

  • Daniel Picker - Inscrit 21 juillet 2014 20 h 22

    Sans blagues !?!?!

    Arrêter dans une voie d'autoroute pour sauver des canards. Je ne sais pas, mais il me semble qu'on devrait même lui donner une sentence plus forte comme exemple. Je trouve ça incroyable que des gens fassent une pétition pour aider une personne qui à fait une telle connerie qui à coûté la vie à deux HUMAINS... S'il y en à d'entre vous qui crois que ça cause est juste, faites juste vous mettre à la place de la mère des victime pour voir si vous ne changeriez pas d'opinion... C'est bien évident que oui!!!!

    • Josée Lambert - Inscrite 21 juillet 2014 20 h 44

      Lorsqu'il y a procès, il y a des avocats, des faits, des témoignages, des témoins, etc. Quant à nous, nous n'y étions pas à ce procès. De ce fait, nous ne pouvons ni juger, ni commenter, ni comprendre de quoi il en ressort. J'ai deux enfants et si un de mes enfants s'était fait tuer dans les mêmes circonstances, (il est ÉVIDENT, ici que l'accusée n'avait que de bonnes intentions) je ne voudrais surtout pas qu'une jeune femme se voit infliger 14 ans d'emprisonnement en plus de la culpabilité qu'elle vivra pour le restant de ses jours. D'aucune façon un tel jugement ne me rendrait mon enfant. Alors, à quoi bon? Dites-moi, et si c'était votre jeune fille de 25 ans qui s'était arrêtée au bord de la route?

    • Rémi-Bernard St-Pierre - Abonné 21 juillet 2014 21 h 10

      Je partage ce point de t e. La justice ne dois pas etre vengeresse. Si cette femme vit des remords, et si sa concience est lourde des conséquences de ses actes, personne ne gagne a ce qu,elle soit emprisonnée.

      Qu'elle soit reconnue coupable de négligence, et que histoire soit publicisée de manière a nous rappeller certains dangers demeurent eux bon pour la société.

    • Pierre Masse - Inscrit 22 juillet 2014 00 h 22

      Parlant de conneries, que faut-il penser de l'homme qui conduisait (au dessus de la limite de vitesse, de surcroit) sans regarder devant? Que se serait-il passé si quelqu'un avait eu une panne au même endroit? La même chose, j'ai l'impression; et le possesseur du véhicule arrêté n'aurait sans doute même pas été importuné.

      On doit tout de même être un peu vigilant, quand on conduit une moto avec sa fille à l'arrière.

  • Daniel Picker - Inscrit 21 juillet 2014 20 h 33

    Effectivement "Eveline Denise Dupuis

    Par-contre je suis tout ç fait d'accord avec vous madame Dupuis... C'est un non sens... On met les gent en prison à vie parce qu'il ont volé 120000$ et on laisse en liberté des tueurs...

  • Josée Lambert - Inscrite 21 juillet 2014 20 h 43

    L'heure du jugement

    Lorsqu'il y a procès, il y a des avocats, des faits, des témoignages, des témoins, etc. Quant à nous, Daniel Picker, nous n'y étions pas à ce procès. De ce fait, nous ne pouvons ni juger, ni commenter, ni comprendre de quoi il en ressort. J'ai deux enfants et si un de mes enfants s'était fait tuer dans les mêmes circonstances, (il est ÉVIDENT, ici que l'accusée n'avait que de bonnes intentions) je ne voudrais surtout pas qu'une jeune femme se voit infliger 14 ans d'emprisonnement en plus de la culpabilité qu'elle vivra pour le restant de ses jours. D'aucune façon un tel jugement ne me rendrait mon enfant. Alors, à quoi bon? Dites-moi, et si c'était votre jeune fille de 25 ans qui s'était arrêtée au bord de la route?

    • Daniel Picker - Inscrit 21 juillet 2014 20 h 53

      Ma fille, je lui est montré à conduire... Et de ne pas assayer d'éviter des petits animaux pour risquer sa vie ou celle des autres fait partie de mes explications... Beaucoup trop de gens prenne à la légère le risque d'une telle décision... Mettez vous à la place de la mère... Vous l'avez fait ?

    • Daniel Picker - Inscrit 21 juillet 2014 20 h 55

      Ah oui madame Lambert, autre chose, le jugement à été rendu... Elle a été déclaré coupable.

    • Paul Gagnon - Inscrit 21 juillet 2014 21 h 33

      Ce n'est pas une sentence de 14 ans qui est en cause ici puisque le juge de rendra sa sentence qu'après le 8 août.

      Ce que contestent l'accusée et son avocat c'est d'être coupable : bref elle est innocente. "L'amoureuse des animaux a affirmé au tribunal ne pas avoir vu la mère cane à proximité des canetons. Elle a ajouté qu'elle avait eu l'intention de capturer les petits et de les ramener à la maison." Innocente est le mot juste!

      Le problème : mais que faisait donc ces motocyclistes sur la route, dans la voie de gauche? Ils cherchaient le trouble ou quoi? Voulaient-ils s'en prendre aux petits canards?

      Décidément seul le ridicule ne tue pas!

  • Lucienne Lehouillier - Inscrite 21 juillet 2014 21 h 03

    Prison à vie ne redonnera pas les enfants aux mères.

    Elle aussi est un être humain. Une étourderie n'est pas comparable à l'intention de tuer deux personnes, elle n'est pas une criminelle. Son geste est loin d'être banal, de là à lui donner une peine aussi sévère...Si elle était votre fille ou votre soeur que diriez-vous ??? Selon moi, elle a déjà eu sa leçon. Je serais d'accord avec l'idée d'une conséquence hors centre de détention