Déraillement d’un train du CN en Ontario

Deux circuits ferroviaires de VIA Rail sont touchés: ceux reliant Montréal et Toronto, et ceux reliant Ottawa et Toronto.
Photo: François Pesant Archives Le Devoir Deux circuits ferroviaires de VIA Rail sont touchés: ceux reliant Montréal et Toronto, et ceux reliant Ottawa et Toronto.
Le déraillement d’un train de 26 wagons du Canadien National (CN) survenu à l’aube jeudi en Ontario a eu des répercussions sur 1600 passagers de VIA Rail qui devaient plutôt faire leur voyage en autocar durant la journée.

Cette interruption de service a touché dès 6h00 les circuits ferroviaires de VIA Rail entre Montréal et Toronto ainsi qu’entre la Ville-Reine et Ottawa. VIA Rail a prévu un dédommagement pour ses passagers en classe affaires, selon sa porte-parole Mylène Bélanger, qui a indiqué que la portion classe affaires de leur billet leur serait remboursée.

Toujours selon Mme Bélanger, les 1600 passagers de VIA Rail affectés se sont aussi fait offrir un rabais de 50 % sur leur prochain voyage en train avec Via Rail.

Quant à la cause du déraillement du convoi de marchandise du CN, survenu vers 4h00 ce matin dans la région de Brockville, elle était toujours inconnue en fin d’avant-midi.

Personne n’a été blessé, mais le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a rapidement indiqué qu’elle dépêchait du personnel sur les lieux pour faire enquête. Pour sa part, le CN avait annoncé la fermeture de la voie ferrée au moins pour la matinée, soit le temps de procéder à des inspections.

Le train de marchandise qui a déraillé comprenait notamment cinq wagons transportant du noir de carbone, deux autres chargés d’automobiles et 13 citernes de pétrole vides.

D’autres détails suivront.