Les mères «âgées» de plus en plus nombreuses

Pour la première fois, les femmes âgées de 30 à 34 ans ont eu plus d’enfants que leurs cadettes de 25 à 29 ans, et la fécondité des mères de 35 à 39 ans dépasse celle des jeunes femmes de 20 à 24 ans. En 2013, l’âge moyen de la maternité a atteint 30,3 ans, selon les données provisoires de l’Institut de la statistique du Québec. La tendance à reporter les projets de famille se fait plus que jamais sentir dans les régions urbaines, et la fécondité des femmes de plus de 40 ans dépasse désormais celle des jeunes filles de 16 à 19 ans. Le taux de fécondité chez les quarantenaires est passé de deux bébés pour mille femmes en 1985 à 11 pour mille l’an dernier. « Avoir un bébé après 40 ans apparaît comme un phénomène de plus en plus fréquent, bien qu’il s’agisse d’un phénomène assez rare », note ISQ. Avec 8 bébés pour 1000 femmes, le groupe d’âge des 16 à 19 ans enregistre au contraire le plus faible taux de fécondité jamais enregistré chez les très jeunes femmes.

1 commentaire
  • Jean-Martin Tremblay - Inscrit 7 mai 2014 12 h 17

    émancipation

    Signe qu'on peut profiter de la vie avant de faire le choix de se dévouer à la prochaine génération. Avoir de l'expérience et avoir ainsi quelque chose à transmettre est certainement une bonne chose.