Blocus entre Belleville et Kingston: l​es trains de VIA Rail affectés

Les trains qui effectuent la liaison entre Ottawa et Montréal circulent quant à eux selon l'horaire régulier.
Photo: François Pesant - Archives Le Devoir Les trains qui effectuent la liaison entre Ottawa et Montréal circulent quant à eux selon l'horaire régulier.
Les trains de VIA Rail sont affectés mercredi par un blocus de la voie ferrée entre Belleville et Kingston, en Ontario.

Ce geste de protestation a été organisé par des membres des Premières Nations dans le secteur de Napanee. Il affecte les liaisons entre Toronto et Montréal, de même qu'entre Toronto et Ottawa, dans les deux directions.

La société Via Rail affirme que tous les efforts sont déployés pour transporter par autobus les passagers dont l'itinéraire croise le site du blocus.

Les trains qui effectuent la liaison entre Ottawa et Montréal circulent quant à eux selon l'horaire régulier.

Le blocus s'inscrit dans la foulée de gestes de protestation de membres des Premières Nations réclamant une enquête fédérale sur la mort et la disparition de femmes autochtones.

Plus tôt ce mois-ci, des manifestants ont empêché temporairement le transport ferroviaire dans la région, ce qui a perturbé les activités du CN et de Via Rail dans le corridor entre Toronto et Ottawa.

La police de l'Ontario avait alors arrêté des manifestants et trois personnes avaient été mises en accusation, dont l'activiste mohawk Shawn Brant, du Territoire Tyendinaga.
5 commentaires
  • Bernard Terreault - Abonné 19 mars 2014 08 h 39

    Blocus ?

    Un "blocus" ? Le blocus est une manoeuvre militaire consistant à entraver les activités commercialles d'un pays ennemi. Qui "bloque" la voies ferrée ? La police de l'Ontario ? Des grévistes ? Les Talibans ? Par quels moyens ? Au nom de quoi ?

  • Jacques Beaudry - Inscrit 19 mars 2014 08 h 55

    un blocus

    causé par une avalanche sans doute ????

  • Sébastien Coulombe - Inscrit 19 mars 2014 09 h 08

    Une seule question, pourquoi????? Quelqu’un sait?

  • Francis Jeanson - Inscrit 19 mars 2014 09 h 11

    Revendications



    Des Autochtones avaient bloqué la ligne de chemin de fer au même endroit le 8 mars dernier, avant d'être délogés par la police.

    Quelques jours plus tôt, un groupe de militants avait aussi érigé un barrage routier dans la région, demandant une enquête fédérale sur les nombreux cas de femmes autochtones disparues et assassinées au pays.
    ref:
    http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/03/19/trains-

  • Claude Kamps - Inscrit 19 mars 2014 13 h 59

    Et si c'était des blancs ?

    Combien de minute on pourrait désorganiser les horaires des trains ??? Leurs revendications sont juste, pas les moyens...