Pas de rails dans la ville, exige la mairesse

Le possible futur propriétaire du chemin de fer qui passe par Lac-Mégantic a eu droit à un message clair de la part de la mairesse : il est hors de question que les rails traversent la municipalité comme avant la tragédie ferroviaire du 6 juillet dernier. Selon un responsable municipal de Lac-Mégantic, Colette Roy-Laroche a transmis le message en début de semaine lors de sa première rencontre avec un représentant de Fortress Investment Group, l’entreprise qui a remporté en janvier les enchères pour acquérir les actifs de la Montreal, Maine and Atlantic Railway (MMA). La MMA avait déclaré faillite après qu’un convoi comptant 72 wagons-citernes remplis de pétrole laissé sans surveillance eut déraillé et explosé à Lac-Mégantic, tuant 47 personnes. Fortress Investment Group n’est pas encore officiellement propriétaire du chemin de fer. Dans un courriel envoyé mercredi, le syndic de faillite supervisant la transaction a mentionné qu’une entente devrait être conclue d’ici la fin du mois de mars.