Triple homicide: la thèse du drame familial confirmée

La Sûreté du Québec confirme que le triple meurtre, la tentative de meurtre et la tentative de suicide survenus samedi soir dans deux résidences distinctes de la région Chaudière-Appalaches est bel et bien un drame familial. Deux victimes, Nancy Samson, et son conjoint, Benoît Daigle, ont d’abord été découvertes à l’extérieur d’une résidence de Sainte-Croix. L’enquête a ensuite mené les policiers à Saint-Isidore où ils ont trouvé trois corps inanimés, soit ceux des deux filles et de l’ex-conjoint de Mme Samson. La plus jeune fille, âgée de 11 ans, et leur père, un homme de 54 ans, ont été transportés à l’hôpital où ils reposent toujours dans un état critique. Le père est considéré comme le principal suspect.