Noël «en français»: Impératif français est optimiste

Impératif français confirme que sa campagne de Noël visant à inciter les Québécois à acheter « en français » pendant les Fêtes porte ses fruits. Depuis cinq ans, en décembre, l’organisme s’offre des publicités à la télévision et à la radio pour tenter de convaincre les Québécois de faire leurs emplettes de Noël chez des commerçants où « tout se passe en français ». Le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, dit constater que non seulement les clients sont sensibles au message, mais aussi que les gens d’affaires, les marchands et les entreprises comprennent également qu’il est à leur avantage de privilégier le français. Impératif français presse les Québécois de fréquenter des établissements dont l’accueil, l’affichage, les dépliants, les sites Internet et la langue de travail sont en français. Quant aux produits, l’organisme affirme qu’il faut insister pour que l’étiquetage, les modes d’emploi soient rédigés en français.

À voir en vidéo