Pas de sursis pour la Mexicaine atteinte d’un cancer

La Cour fédérale a refusé d’accorder un sursis à Mme Evelia Castrejon Santoyo, cette femme sous chimiothérapie qui doit être expulsée parce que sa demande d’asile a été refusée. Mme Santoyo est donc tenue par la Cour de quitter le pays ce mardi matin à dix heures. Rappelons que Mme Santoyo, qui souffre d’un cancer des ovaires, a reçu un traitement de chimiothérapie la semaine dernière et en avait un autre prévu pour le 19 décembre. La députée fédérale Marjolaine Boutin-Sweet et le député provincial Amir Khadir réclament que l’Agence des services frontaliers lui accorde un sursis jusqu’à la fin de son traitement. Cette demande lui a été refusée lundi. Le médecin de l’Agence arguait que Mme Santoyo pourrait recevoir des soins de santé au Mexique. Les défenseurs de Mme Santoyo croient pour leur part que ces services ne seront pas dispensés suffisamment rapidement à l’arrivée de Mme Santoyo, qui vit à Montréal depuis 2007.

À voir en vidéo