Magnotta réitère sa non-culpabilité

Le père de Jun Lin lors de ses funérailles, en juille 2012.
Photo: François Pesant - Archives Le Devoir Le père de Jun Lin lors de ses funérailles, en juille 2012.

Luka Rocco Magnotta a de nouveau plaidé non coupable, mercredi, relativement au meurtre et au démembrement sordides de l'étudiant d'origine chinoise Jun Lin en mai 2012.

Luka Rocco Magnotta a livré son plaidoyer, mercredi, en Cour supérieure à Montréal, au cours de la conférence préparatoire au procès qui s'ouvrira devant cette instance en septembre prochain.

Il s'agissait en fait d'une formalité judiciaire: peu après son arrestation, en juin 2012, Magnotta avait déjà plaidé non coupable, en Cour du Québec cette fois, aux cinq chefs d'accusation qui pèsent contre lui, dont celui de meurtre prémédité.

L'ancien danseur nu et acteur de films pornographiques avait été arrêté à Berlin en juin 2012 à la suite d'une chasse à l'homme internationale qui avait fait les manchettes à travers le monde.

Magnotta est accusé du meurtre de Jun Lin, survenu en mai 2012 à Montréal. Il aurait ensuite démembré le corps de sa victime et expédié certaines parties à travers le Canada.

À voir en vidéo