Idle No More rejette la Charte

Le mouvement de revendications autochtones Idle No More s’est prononcé jeudi contre le projet de Charte des valeurs québécoises du gouvernement Marois. Selon Melissa Mollen-Dupuis et Widia Larivière, deux représentantes d’Idle No More au Québec, « il est impossible de croire à un véritable désir de rassemblement autour d’un projet commun de société quand l’approche du gouvernement Marois se fait une suite néocolonialiste d’un passé d’assimilation encore frais au coeur des Premiers Peuples », ont-elle affirmé par voie de communiqué. Les représentantes d’Idle No More disent vouloir « rappeler au gouvernement son obligation de consulter les Premières Nations sur tout sujet les affectant, obligation inscrite dans la section 35 de la Constitution canadienne et rappelée par de nombreuses décisions de la Cour suprême du Canada ».

À voir en vidéo