Évincés!

Photo: - Le Devoir
Des résidants du 2019, rue Moreau et des sympathisants occupaient mardi le terrain adjacent à l’immeuble. Tous les résidants des 38 lofts de cette ancienne usine de sous-vêtements d’Hochelaga-Maisonneuve ont été avisés par la Ville de Montréal qu’ils ne pouvaient plus occuper cet immeuble, jugé non sécuritaire à des fins résidentielles. Depuis au moins 20 ans, les lofts Moreau sont occupés par une communauté d’artistes. Le prix de ces lofts, très mal entretenus jusqu’à maintenant par leur propriétaire, Vito Papasodaro, tournait autour de 1000 dollars par mois.

À voir en vidéo