Les deux garçons tués par un python sont morts asphyxiés

Campbellton, N.B. — Les deux jeunes garçons qui ont été tués par un serpent lundi à Campbellton, au Nouveau-Brunswick, sont morts par asphyxie, révèlent pour l'instant les autopsies.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a précisé mercredi qu'il ne s'agissait que des résultats préliminaires des autopsies pratiquées mardi, à Saint-Jean, sur le corps de Noah Barthe, âgé de quatre ans, et de son frère Connor, âgé de six ans.

Le sergent Alain Tremblay, de la GRC, a indiqué que les enquêteurs attendaient maintenant les résultats d'analyses plus poussées ainsi que le rapport final du médecin légiste. Il a ajouté que les autorités auront besoin de temps pour mener l'enquête.

Une autopsie a également été pratiquée sur le python de Seba, qui est à l'origine du drame. Selon la GRC, le serpent était en bonne santé. Les restes du reptile, qui a été euthanasié, sont entre les mains d'un vétérinaire du gouvernement provincial et ils seront détruits, a ajouté la police.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le reptile était gardé dans un vivarium vitré situé dans l'appartement où les deux frères passaient la nuit. Le python de Seba aurait trouvé un petit orifice dans le plafond lui permettant d'accéder au système de ventilation.

Au-dessus du salon, là où dormaient les enfants en visite chez leur ami, la conduite de ventilation aurait cédé sous le poids de l'animal, qui pesait 45 kilos.

Une vigile en mémoire des deux garçons doit avoir lieu mercredi soir à Campbellton, au Nouveau-Brunswick. La cérémonie se tiendra à 20 h au monument de la place du Saumon, non loin de l'endroit où les enfants sont morts.




 

À voir en vidéo