Lac-Mégantic – D'autres résidents ont obtenu le feu vert pour retourner chez eux

La mairesse de Lac-Mégantic Colette Roy-Laroche
Photo: Le Devoir La mairesse de Lac-Mégantic Colette Roy-Laroche

À Lac-Mégantic, le processus de réintégration de certains domiciles évacués à la suite de la catastrophe ferroviaire du 6 juillet se poursuit vendredi.

Selon un communiqué de presse de la Ville, une cinquantaine d'unités de logement supplémentaires sont devenues de nouveau accessibles durant la journée de jeudi.

Dans la plupart des cas, les résidents pouvaient non seulement s'y rendre mais également commencer à s'y réinstaller.

Selon la mairesse Colette Roy-Laroche, les autorités municipales avaient mené des vérifications préalables pour s'assurer que l'opération ne constituait pas une menace pour la sécurité et la santé des occupants des lieux.

Pour faciliter leur retour au cours des prochains jours, des policiers, des pompiers et des équipes des services psychosociaux auront pour mandat de sillonner les rues pour leur offrir du soutien.

Il y a toujours une centaine de citoyens qui n'ont pas pu regagner leur demeure et une rencontre d'information est d'ailleurs prévue pour eux mercredi soir prochain.

Même si le drame remonte à quasiment un mois, Mme Roy-Laroche souhaite que les sinistrés ne s'impatienteront pas et qu'ils ne déserteront pas sa localité.

Elle reconnaît que ceux qui ont tout perdu devront se loger ailleurs et elle espère que ce sera sur le territoire de Lac-Mégantic. La mairesse signale que bien que le retour à la normale s'annonce long et difficile, les gens doivent maintenir leur belle solidarité.

 

À voir en vidéo