Collingwood Village, Vancouver

Le SkyTrain a transformé l’ancien quartier industriel.
Photo: Vivre en ville Le SkyTrain a transformé l’ancien quartier industriel.

L’arrivée du SkyTrain, le métro en surface de Vancouver, a aidé à redonner vie à cet ancien quartier industriel qui ne payait pas de mine à la fin des années 80. Les urbanistes ont entièrement redessiné le secteur et créé de toutes pièces un quartier vivant, au coût de 402 millions de dollars, dans ce qui était une cour de triage abandonnée.

 

Les 45 000 résidants du secteur habitent tous à moins de 700 mètres d’une station du SkyTrain, qui mène vers le centre-ville de Vancouver (à neuf kilomètres) ou vers les centres commerciaux de Burnaby, la banlieue voisine, à deux kilomètres. Plus de la moitié des résidants utilisent les transports en commun pour aller travailler, comparativement à 11,5 % dans l’ensemble de la région de Vancouver.

 

Espaces verts

 

Ce qui fait la beauté du quartier, c’est que les tours d’habitation (dont 20 % pour les familles à faible revenu) ont poussé dans de grands espaces verts. Ça respire. Ça crée de l’ombre. Plus il y a d’arbres et de verdure, moins il fait chaud. Les trottoirs sont larges. Des sentiers piétonniers et des pistes cyclables mènent à la station de SkyTrain, à l’école, à la garderie, au centre communautaire, au gymnase et au poste de police.