Le Canada a célébré ses 146 ans

Une cérémonie de citoyenneté s’est déroulée dans le Vieux-Port de Montréal, lundi, pour célébrer la Fête du Canada.
Photo: Pedro Ruiz - Le Devoir Une cérémonie de citoyenneté s’est déroulée dans le Vieux-Port de Montréal, lundi, pour célébrer la Fête du Canada.

Avec un drapeau à la feuille d’érable planté dans sa queue de cheval et un autre dans sa main, Roya était tout sourire lors du défilé de la fête du Canada, lundi matin, sur le boulevard René-Lévesque à Montréal. Pour la première fois, cette jeune Iranienne assistait aux festivités du 1er juillet pour célébrer son pays d’accueil. « C’est beau de voir le mélange des cultures, d’être ici et, surtout, d’être en paix », a-t-elle lancé, sans le savoir, devant la statue de John A. Macdonald, l’un des pères fondateurs du Canada.

À quelques mètres de là, Ian brandissait lui aussi son unifolié pendant que ses enfants s’amusaient derrière lui. « J’ai reçu ma citoyenneté canadienne il y a deux mois, alors c’était important pour nous de venir célébrer avec les autres Canadiens », a indiqué le père de famille d’origine chinoise qui vit au pays depuis maintenant six ans.


À leur grand plaisir, des fanfares et des troupes de danse de divers pays ont défilé, pendant plus d’une heure, pour célébrer les 146 ans du Canada. « C’est vraiment impressionnant de voir toutes ces cultures. Jamais nous n’aurions pu nous imaginer qu’il y en ait autant à Montréal » a mentionné Marilyn Croteau qui était avec ses parents, venus de Beauport pour l’occasion.


Le député libéral Stéphane Dion se réjouissait lui aussi de voir tant de diversité dans la métropole. « C’est rassurant de voir cette richesse. Même si certaines personnalités nous ont déçus ces derniers temps, le Canada et le Québec ont besoin de Montréal », a-t-il dit en serrant des mains sur son passage.


La fête à Ottawa


Pendant ce temps à Ottawa, la fête battait son plein sur la colline parlementaire où environ 80 000 personnes s’étaient rassemblées en après-midi.


Des artistes, dont Marie-Mai, Karim Ouellet de même que Carly Rae Jepsen ont, fait bouger la foule. L’un des moments marquants a été la prestation de l’astronaute Chris Hadfield qui a interprété la chanson I.S.S. (Is Somebody Singing) qu’il a coécrite avec Ed Robertson des Barenaked Ladies.


Le premier ministre, Stephen Harper, s’est d’ailleurs réjoui, lors de son traditionnel discours du 1er juillet, devant la Tour de la Paix, de son retour sur Terre. Il a également profité de l’occasion pour souligner le travail des soldats canadiens à l’étranger et l’entraide des Albertains à la suite des inondations dans la région de Calgary. « Lorsque les inondations ont forcé tant d’entre eux à quitter leur résidence, les communautés ont mis la main à la pâte, les voisins ont aidé leurs voisins et les gens ont accueilli de purs étrangers. Voilà l’esprit qui fait du Canada le meilleur pays du monde. Le meilleur d’entre tous », a-t-il dit.


En soirée, les Canadiens avaient toujours le goût à la fête alors que divers concerts et des feux d’artifice étaient organisés dans la plupart des grandes villes canadiennes de Vancouver à St. John’s à Terre-Neuve-et-Labrador. Dans la capitale nationale, un spectacle spécial a permis de célébrer le 300e anniversaire de Louisbourg et le 400e anniversaire du passage de Champlain dans la région d’Ottawa. Cette fois-ci, le groupe Radio Radio, Sylvain Cossette et Metric ont comblé la foule de Canadiens venus de partout au pays. Au Québec, les festivités étaient de moins grande envergure, mais des spectacles ont eu lieu dans plusieurs villes de la province. L’artiste Maïa Leïa et l’auteur-compositeur Dominique Hudson ont diverti les spectateurs réunis à Montréal.


 

Avec La Presse canadienne

À voir en vidéo