928 chefs d'accusation sont déposés contre Tony Accurso

L'homme d'affaires québécois Tony Accurso
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir L'homme d'affaires québécois Tony Accurso

Neuf cent ving-huit nouveaux chefs d'accusation liés à de la fraude fiscale ont été déposés contre l'homme d'affaires québécois Tony Accurso et ses sociétés.

Des amendes totalisant plus de 8,5 millions $, ainsi qu'une peine d'emprisonnement, sont réclamées contre l'ancien entrepreneur en construction.
 
L'enquête baptisée «Touch», menée par Revenu Québec et l'Unité permanente anticorruption (UPAC), a permis de lever le voile sur un stratagème de fausses déclarations et de fausses facturations mené entre 2005 et 2010.

Détails à venir.

 
8 commentaires
  • Gilles Théberge - Abonné 26 juin 2013 10 h 52

    Une peine d'emprisonnement réclamée?

    Ah oui...? C'est pour quand le procès?

  • Sylvain Auclair - Abonné 26 juin 2013 11 h 45

    Près de mille chefs d'accusation?

    N'est-ce pas un peu excessif? Comment tenir un procès dans de telles circonstances?

    • Olivier Carrier - Inscrit 26 juin 2013 17 h 48

      Pourquoi serait-ce excessif? S'il a bien commis ces actes, pourquoi la loi ne devrait-elle pas s'appliquer?

    • Sylvain Auclair - Abonné 26 juin 2013 21 h 51

      Monsieur Carrier,
      Imaginez-vous sur un jury qui devrait juger de la culpabilité pour des centaines de chefs d'accusation.

  • Michel Lebel - Abonné 26 juin 2013 12 h 41

    Bingo!

    Seulement 928!! Pourquoi ne pas se rendre à 1000! Et on crie: bingo! Aussi bien en rigoler de ce "petit" nombre d'accusations!

  • Gilbert Troutet - Abonné 26 juin 2013 13 h 07

    Beaucoup pour un seul homme

    Et pourtant, les compagnies liées à Tony Accurso sont toujours bien actives, par exemple au chantier de La Romaine. Voir par exemple (et ce n'en est qu'un) ce reportage de Radio-Canada :

    http://www.radio-canada.ca/regions/saguenay-lac/20

    Pourquoi s'arrêter (ou l'arrêter) en si bon chemin?

  • Leclerc Éric - Inscrit 26 juin 2013 18 h 57

    Ont a déja trop frappé sur le dos des pauvres

    Les libéraux ont régné en maîtres sur le Québec pendant les 9 dernières années, ils ont favorisé leur amis en les épargnant fiscalement parlant.

    Maintenant la récréation est terminée pour les multimillionnaires qui camouflent leurs profits et "omettent" de déclarer leurs revenus.

    Et dire que la juge Charbonneau reprendra du service cet automne... Y-a-t-il des amis des libéraux qui prennent de plus de plus d'antiacides en comprimés depuis l'arrivée de Pauline Marois au pouvoir?