Une attaque de camion blindé aurait été déjouée

Trois individus arrêtés en lien avec un complot concernant des attaques contre des camions blindés devraient comparaître, lundi, au Palais de justice de Montréal. Ces arrestations résultent d’une enquête qui a débuté il y a quatre mois, selon le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Les trois suspects, âgés de 72, 65 et 62 ans, connus des policiers, ont été arrêtés vendredi. Le SPVM a ensuite effectué quatre perquisitions, trois dans la métropole et une à Repentigny. Une des perquisitions, rue Coleraine, dans le quartier Pointe-Saint-Charles, a provoqué l’évacuation d’une quarantaine de résidants d’un immeuble à logements, dans la nuit de samedi à dimanche, en raison d’un « colis » suspect. Les policiers ont découvert des produits explosifs et ont mis une dizaine d’heures à neutraliser le contenu.

À voir en vidéo