Richard Bain : ordonnance de non-publication

Le dévoilement de la preuve à l’enquête préliminaire de Richard Henry Bain, l’auteur présumé de l’attentat du Métropolis, est frappé d’une ordonnance provisoire de non-publication. Cette décision a été rendue jeudi par le juge Pierre Labelle, en lever de rideau de l’enquête préliminaire. Bien que Richard Bain ait droit à l’émission automatique d’un interdit de publication s’il en fait la demande, c’est plutôt la Couronne qui a déposé une telle motion, disant vouloir protéger le droit de l’accusé, qui se représente lui-même, à un procès juste et équitable. Richard Bain s’y est cependant vigoureusement opposé, position qu’il n’a pas eu à défendre puisque deux avocats représentant différents médias se sont également opposés à un interdit de publication. Le juge Labelle s’est toutefois dit incapable de trancher la question ce jeudi. Il a donc frappé d’une ordonnance provisoire les audiences de ce jeudi et celles du lendemain en attendant que sa décision finale soit rendue, le vendredi 10 mai prochain.

À voir en vidéo