SNC en lice pour un prix de relations publiques

La firme d’ingénierie SNC-Lavalin, à la réputation sulfureuse au pays comme dans le monde pour plusieurs affaires de collusion, figure parmi les finalistes d’un Prix d’excellence 2013 de la Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP). C’est aussi le cas d’Octane Stratégies. L’entreprise de communication a été mise en cause à la commission Charbonneau au sujet d’une apparence de financement illégal du parti Union Montréal. La SQPRP regroupe quelque 600 membres. La Société organise depuis cinq ans le « plus grand concours en communications et relations publiques au Québec », selon le communiqué diffusé jeudi. Cette fois, neuf jurys ont retenu seize dossiers finalistes regroupés autour de deux grandes catégories, l’excellence stratégique ou l’excellence tactique. Octane Stratégies et SNC concourent dans la même catégorie, celle de l’excellence stratégique. Les récompenses seront remises aux gagnants, à Montréal, le 30 mai.

À voir en vidéo