Magnotta sera cité à procès pour meurtre prémédité

Luka Rocco Magnotta sera cité à procès pour le meurtre prémédité de l’étudiant chinois Jun Lin, survenu en 2012. Cette décision a été rendue vendredi, au palais de justice de Montréal, par la juge Lori-Renée Weitzman.

« Nous sommes plus que satisfaits de l’engagement à aller en procès pour toutes les accusations qui ont été déposées contre M. Magnotta », a déclaré le procureur de la Couronne, Louis Bouthillier.


Magnotta, âgé de 30 ans, a été arrêté à Berlin l’été dernier après une cavale internationale de quelques jours, et a été accusé en lien avec le démembrement de Jun Lin, survenu en mai dernier à Montréal. Le tueur présumé est sous le coup de quatre autres accusations : outrage à un cadavre, production et diffusion d’obscénités, utilisation de la poste pour diffuser des obscénités, et harcèlement envers le premier ministre Stephen Harper et d’autres personnes de son gouvernement.


Ces dernières semaines, 32 témoins et experts ont comparu dans le cadre de l’enquête préliminaire, tous convoqués par la Couronne. Ces témoignages étaient frappés d’une ordonnance de non-publication.


L’accusé a déjà plaidé non coupable à l’ensemble des accusations retenues contre lui lors de sa première comparution, en juin 2012. L’affaire reviendra devant la Cour le lundi 29 avril, jour lors duquel la date du procès devrait être fixée. Me Bouthillier s’attend à ce que le procès s’amorce au début de 2014.

À voir en vidéo