Une taupe à la police de Sherbrooke?

Un policier de Sherbrooke, Alex Therrien, a été accusé d’avoir transmis des informations sensibles au crime organisé, jeudi, au palais de justice de Sherbrooke. Selon le Service de police de Sherbrooke (SPS), l’agent de 38 ans avait fait l’objet d’une enquête interne menée par la division des normes professionnelles du service. Alex Therrien a été accusé d’utilisation frauduleuse d’un ordinateur et des données du Centre de renseignements policiers du Québec. Il est aussi accusé d’abus de confiance et d’avoir transmis de l’information à un tiers non autorisé. Les faits reprochés à Therrien se sont produits entre novembre 2008 et décembre 2012. Il est suspendu avec solde.

À voir en vidéo