Quarante-cinq manifestants arrêtés

Quarante-cinq manifestants ont été arrêtés mardi soir au terme de la troisième manifestation contre l’indexation des droits de scolarité, pour avoir violé le règlement municipal P-6.Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a procédé aux arrestations vers 21h30 au coin des rues Saint-Laurent et Rachel, où les manifestants s’étaient déplacés après s’être réunis une heure plus tôt à la place Émilie-Gamelin, déjà sous haute surveillance policière. « La répression devient tellement forte qu’on lutte désormais aussi pour nos droits et libertés », a confié une étudiante. Invoquant à la fois les conditions climatiques difficiles et l’absence d’itinéraire, le SPVM a déclaré la manifestation illégale dès ses débuts et a plusieurs fois sommé les manifestants de rester sur le trottoir, autrement ils seraient aussitôt arrêtés. Les quelque 75 manifestants se sont donc lancé quelques balles de neige avant de s’engouffrer vers 21h dans le métro Berri-UQAM, scandant des slogans sur les quais. Sortis à la station Mont-Royal, ils se sont engagés sur le boulevard Saint-Laurent où ils ont finalement été arrêtés.

À voir en vidéo