Le bon vin n’a pas d’âge

La vigneronne Paula Papini Cook, 27 ans, présentait cette semaine à Montréal sa plus récente cuvée de Miccine.
Photo: Source Miccine La vigneronne Paula Papini Cook, 27 ans, présentait cette semaine à Montréal sa plus récente cuvée de Miccine.

La Toscane. La route italienne du Chianti. Une viticultrice aussi fraîchement diplômée que nouvellement propriétaire d’un vignoble. Qui abrite aussi une oliveraie et un gîte pour accueillir une poignée de visiteurs. Si ce n’est pas une formule sympa… La jeune Paula Papini Cook est venue elle-même présenter cette semaine à Montréal sa plus récente cuvée de Miccine.


Native de la ville sud-riveraine Saint-Bruno-de-Montarville, détenant une formation en agriculture à l’Université McGill et en oenologie dans deux écoles supérieures de France et d’Italie, la vigneronne de 27 ans s’est déjà imposée parmi les grands producteurs de la région toscane, où elle s’est installée il y a quelques années à peine.


Trente mille bouteilles de quatre vins rouges et d’un blanc sortent ainsi chaque année de son domaine de 12 hectares. Malgré ce volume de production relativement faible, les Miccine sont exportés aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Suède, en Chine et en Nouvelle-Zélande. Et son Miccine Chianti Classico Riserva 2009 est offert dans certaines succursales de la SAQ.


Situé entre Sienne et Florence, le domaine Miccine, à Gaiole, peut également accueillir une dizaine de personnes, qui y séjournent simplement pour se détendre sous le soleil ou pour suivre les travaux au milieu des vignes. « Toute une expérience à vivre », s’exclame-t-elle en faisant virevolter le petit rouge dans son verre.


Écartant tout usage de pesticides et d’engrais chimiques, Paula Papini Cook dit attendre la certification bio pour ses prochaines cuvées, elle dont les vins jouissent déjà de la Dénomination d’origine contrôlée et garantie (DOCG) et qui a pu profiter du mentorat de Patrick Léon, l’ancien directeur général de la société Baron Philippe de Rothschild.


La viticultrice Paula Papini Cook ne manque pas de lancer une invitation particulière aux Québécois qui projettent de se rendre en Toscane. Les clients de la villa Miccine peuvent y concocter leurs propres repas ou encore profiter des services d’un chef qui viendra leur cuisiner des plats toscans.

À voir en vidéo