Vatican: les cardinaux commencent à discuter de la succession de Benoît XVI

Vatican — Des cardinaux provenant de partout dans le monde ont commencé à discuter, lundi au Vatican, de la succession de Benoît XVI.

Des dizaines de journalistes attendaient les cardinaux à leur arrivée, lundi matin.

Les cardinaux doivent notamment déterminer de la date du début du conclave pendant lequel sera choisi le prochain pape. La chapelle Sixtine, où il se rassembleront, devra être fermée aux visiteurs, pendant que l'hôtel du Vatican sera vidé et fouillé pour assurer que personne ne pourra épier les conversations des cardinaux.

La date du début du conclave pourrait toutefois ne pas être connue lundi, puisque le doyen du Collège des cardinaux, monseigneur Angelo Sodano, a indiqué qu'elle ne sera déterminée qu'une fois tous les cardinaux arrivés à Rome.

La première journée de discussions a été ébranlée par un nouveau scandale, quand le cardinal écossais Keith O'Brien a admis certaines inconduites sexuelles dans le passé. Il avait démissionné de son poste d'archevêque de Saint Andrews et Édimbourg la semaine dernière et fait savoir qu'il ne participerait pas au conclave après que quatre hommes l'aient accusé d'une conduite inappropriée envers eux.

C'est la première fois qu'un cardinal rate un conclave en raison d'un scandale personnel.

Le Vatican est aussi ébranlé par les informations rapportées dans la presse italienne concernant un rapport d'enquête remis à l'ancien pape Benoît XVI par trois cardinaux peu de temps avant sa démission. Les médias font état d'une bureaucratie complètement dysfonctionnelle au Vatican, où les complots, les querelles, la corruption, le népotisme et le copinage seraient monnaie courante. Le Vatican réfute toutes ces allégations.

Les cardinaux se pencheront enfin sur l'impact de la décision de Benoît XVI de renoncer à son poste, ce qui a complètement changé la perception de la papauté aux yeux de certains. Les cardinaux devront réfléchir aux implications d'une telle décision pour le prochain pape.

À voir en vidéo