Bain assurera lui-même sa défense

Richard Henry Bain, l’auteur présumé de l’attentat qui a fait un mort au Métropolis de Montréal le soir du dernier scrutin provincial, le 4 septembre, assurera lui-même sa défense lors de son procès. Au Palais de justice de Montréal, mercredi, le juge Jean-Paul Braun a accueilli favorablement la requête de Me Elfriede Duclervil de ne plus représenter l’homme de 62 ans. Bain n’a à aucun moment fait allusion aux graves accusations qui pèsent contre lui, étant uniquement préoccupé par le respect de ses droits, ses conditions de détention, son incapacité de payer un avocat et sa volonté de s’adresser aux médias. Quoi qu’il en soit, l’accusé a fait part de son intention de se représenter lui-même, disant avoir le meilleur avocat en la personne de Dieu et de Jésus-Christ, alors qu’il brandissait une bible. Il a toutefois ajouté qu’il espérait obtenir le soutien d’un avocat dans sa cause. Son enquête préliminaire a été fixée au 12 mars prochain.

À voir en vidéo