Les hausses de loyer démesurées à Montréal sont dénoncées

Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec estime que des hausses moyennes de 159 $ en une décennie, dépassant largement les taux d’ajustement de la Régie du logement, influent directement sur les ménages les plus démunis.
Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec estime que des hausses moyennes de 159 $ en une décennie, dépassant largement les taux d’ajustement de la Régie du logement, influent directement sur les ménages les plus démunis.

À voir en vidéo