L’appel de Gabriel Nadeau-Dubois est reporté

L’ex-porte-parole de la Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale (CLASSE) a été reconnu coupable en novembre d’outrage au tribunal pour avoir incité à défier les injonctions des tribunaux, lors d’un discours pendant le conflit étudiant. Il a été condamné à 120 heures de travaux communautaires, mais son avocat a aussitôt porté la cause en appel. Au cours d’une entrevue diffusée sur les ondes du Réseau de l’information, le printemps dernier, Gabriel Nadeau-Dubois avait incité les gens à contrevenir aux ordonnances des tribunaux pendant le conflit étudiant. La poursuite avait allégué qu’en mai dernier, l’ancien leader étudiant avait incité ses pairs à défier l’injonction interdisant les piquets de grève, obtenue par Jean-François Morasse, un étudiant de l’Université Laval qui voulait retourner en classe.

À voir en vidéo