La fin pour la mine d’amiante Jeffrey

Le projet de relance de l’exploitation d’amiante à Asbestos est bel et bien mort. Le gouvernement péquiste ayant décidé de retirer le prêt de 58 millions de dollars consenti par les libéraux à Mine Jeffrey, le président de la minière, Bernard Coulombe, a décidé de mettre un terme aux activités de l’entreprise. Ce dernier a aussi admis qu’il n’avait pas en sa possession les capitaux nécessaires pour assurer la fermeture de la mine, où des travaux ont été menés au cours des derniers mois. Des discussions devraient par ailleurs avoir lieu au cours des prochaines semaines relativement à certaines indemnisations pour l’entreprise et ses actionnaires. La relance de l’exploitation de l’amiante chrysotile aurait permis de créer quelque 500 emplois à Asbestos. Le Parti québécois pourrait annoncer prochainement les mesures qu’il entend prendre pour stimuler la diversification économique dans la région.