Un jeu politique pour dénoncer l’oppression des femmes

Image tirée du jeu vidéo développé par Frima.
Photo: www.halftheskymovement.org Image tirée du jeu vidéo développé par Frima.

Une compagnie de jeux vidéo de Québec est en train de développer un jeu pour le réseau Facebook sur l’oppression des femmes dans le monde. Ce jeu « d’action sociale » traitera de viol, de trafic humain et de prostitution forcée.


La compagnie en question, Frima, a reçu ce mandat de l’organisme américain Games for Change, qui se sert des jeux vidéo pour soutenir des causes humanitaires et sociales. Fondé en 2004, l’organisme a déjà produit un jeu traitant du conflit israélo-palestinien.


Le marché des jeux à caractère politique et social « se développe », selon le patron de Frima, Steve Couture. L’entreprise a d’ailleurs d’autres projets du genre en chantier.


« L’objectif, c’est de sensibiliser les gens, de les motiver à s’impliquer, explique M. Couture. Il faut que ce soit le fun malgré la thématique. »


Les plans du jeu ne sont pas définitifs, mais pour l’instant, on veut proposer aux joueurs de suivre l’évolution d’une petite fille dans un village donné en Inde ou en Afrique.


Le contenu doit s’inspirer du livre Half the Sky de Nicholas D. Kristof et Sherryl Wudunn, deux récipiendaires du prix Pulitzer. Ce livre raconte des histoires vécues, comme celle d’une adolescente cambodgienne vendue puis forcée à se prostituer. Axé sur les solutions, l’ouvrage montre comment l’aide apportée à ces femmes peut changer leur vie.


Paru en 2009, Half the Sky a été la bougie d’allumage d’une ambitieuse campagne de mobilisation portée par des personnalités comme Hillary Clinton et les acteurs George Clooney et Susan Sarandon, notamment.


« Il va y avoir dans le jeu une trame narrative qui ressemble au livre, explique Steve Couture. Il va falloir une histoire chargée émotionnellement, des mises en situation crédibles, des choses qui pourraient arriver à une petite fille. »


Malgré la violence du sujet, il n’y aura pas de contenu violent, selon M. Couture. «D’habitude, les jeux sur Facebook visent un public très large », dit-il. Selon lui, il sera destiné aux 13 ans et plus.


La campagne comprend aussi la production d’un documentaire sur le réseau américain PBS et la création d’un jeu visant les utilisateurs de téléphones portables dans les pays en voie de développement. Les compagnies Facebook et Zynga sont aussi de l’aventure.


Frima a déjà travaillé à un jeu politique plus près de chez nous. Le jeu avait été lancé en marge de la sortie d’un documentaire environnemental produit à Montréal intitulé Carbon Rush. Dans ce jeu à caractère ironique, les participants étaient invités à polluer le plus possible.


Le titre Half the Sky fait référence à une citation de Mao Zedong, qui dit que la moitié du ciel appartient aux femmes. Le jeu doit être lancé en novembre prochain.

À voir en vidéo