Le Tour attire 22 000 cyclistes

Le trajet du Tour de l’Île traversait 12 arrondissements montréalais.
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir Le trajet du Tour de l’Île traversait 12 arrondissements montréalais.

Le 28e Tour de l’Île de Montréal, qui s’est déroulé hier sous le soleil et les nuages mais sans pluie, a attiré 22 000 cyclistes dans les rues de la ville.

Le trajet 2012 de cette fête du vélo urbain traversait 12 arrondissements, de Mont-Royal à Montréal-Nord, des parties de la métropole moins visitées par l’événement cycliste ces dernières années. « Un commentaire qui est beaucoup revenu, c’est la beauté du parcours », a commenté en fin de journée la directrice générale de Vélo Québec Événements, Joëlle Sévigny.


« C’est de toute beauté, a justement dit au Devoir la cycliste Michèle Langlois, qui fait le Tour de l’île depuis au moins dix ans. Mais je pense que c’était le trajet qui représentait le plus grand défi », a-t-elle dit, avant de s’attaquer à la redoutable côte Berri. Partant au pied de la montagne et montant jusqu’au boulevard Gouin avant de redescendre sur Ontario, les participants ont constaté le dénivelé de la ville.


Deux nouveautés cette année à la Féria du vélo : une cinquantaine de personnes ont fait le défi sportif au guidon d’un Bixi, comme 50 autres pour le tour de nuit, et 275 cyclistes ont fait le trajet d’hier en mode vitesse, dans le cadre du nouveau Défi Tour de l’Île, réalisé en moins d’une heure et demie. « Le Défi a été lancé à l’inspiration de l’“Express” qu’on avait fait dans les années 1990, a expliqué Mme Sévigny. On sait que la pratique cyclotouristique et cyclosportive se développe, on s’est dit pourquoi ne pas l’offrir de nouveau ? »


Pour ce qui est des Bixis, elle explique que l’initiative vise surtout les touristes et ceux qui choisissent de faire le Tour à la dernière minute. Dans les deux cas, l’expérience sera renouvelée pour la 29e Féria, l’an prochain.


Le Tour la nuit, vendredi soir, a aussi été couronné de succès. Environ 17 000 vélos ont roulé sous les lampadaires.

1 commentaire
  • Sylvain Auclair - Abonné 4 juin 2012 09 h 43

    La redoutable côte Berri?

    C'est la côte la plus facile de ce quartier! C'est d'ailleurs pour cela qu'on la choisit. Et qu'une piste cyclable y passe.

    Si vous préférez, vous pouvez toujours prendre Sanguinet!

    Pour ma part, j'ai bien aimé ce tour: aucun passage difficile, sinon du mauvais pavage...