Livres: des vocations

Marie-Hélène Alarie Collaboration spéciale

Ce texte fait partie du cahier spécial Religion - Pâques 2012

«Voici, je viens»
La vocation religieuse
Jean Claude Lavigne
Bayard
Paris, 2012, 186 pages

Adopter la vocation religieuse en 2012 n'est pas un choix facile. Par son ouvrage, Jean Claude Lavigne cherche à donner à apercevoir ce qui est offert par la vie religieuse. Selon lui, cette vie ne peut qu'apporter un véritable bonheur. Lucide, en admettant que le chemin ne soit pas toujours droit et que s'y cachent des jours de soleil mais aussi des doutes et des questionnements, des impasses ainsi que des moments lumineux. La division des chapitres marque les étapes importantes de la prise de décision. De l'appel de Dieu jusqu'à l'entrée en communauté, on y aborde des thèmes aussi variés que la paternité, le regard des autres, et l'auteur termine avec cette question: la vie religieuse, une utopie?

La voie dominicaine
Timothy Radcliffe et Lucette Verboven
Novalis
Montréal, 2012, 358 pages

Qu'est-ce qu'être dominicain? Timothy Radcliffe, qui a été maître de l'Ordre dominicain et qui aujourd'hui enseigne et prêche dans de nombreux pays, souligne que l'appellation officielle des dominicains est «Ordre des prêcheurs». Et le prêche est donc ce qui lie les hommes et les femmes qu'on rencontre dans ce livre, qui, à première vue, sont tous très différents et seraient même en parfait désaccord sur presque tout. Qu'ils soient peintre, enseignant, écrivain, musicien, ils sont tous des prêcheurs et utilisent l'art, la parole ou l'écriture pour prêcher. Le recueil comporte dix-huit entretiens avec des gens issus des quatre coins du monde qui ont suivi la voie dominicaine.

Qu'est-ce que la nouvelle évangélisation?
Frédéric Manns
Bayard
Paris, 2012, 187 pages

La nouvelle évangélisation sera au coeur de la 13e assemblée générale ordinaire du Synode des évêques décidée par Benoît XVI. Dans cet ouvrage, l'auteur Frédéric Manns, un père franciscain exégète et spécialiste du Nouveau Testament qui vit et enseigne à Jérusalem, propose une réflexion sur l'annonce de la Parole dans un monde en crise et en pleine évolution. Si chaque génération se doit d'inventer de nouvelles formes d'évangélisation, celle qu'on nous propose ici est un dialogue interculturel et interreligieux et prône la beauté comme langage universel menant à Dieu.

***

Collaboratrice du Devoir

À voir en vidéo