En bref: Le FRAPRU s'inquiète

La crise du logement qui sévit continue de pousser des locataires vers les suppléments au loyer que fournit le gouvernement du Québec aux ménages moins nantis. Jusqu'à maintenant, 1553 ménages ont été déclarés admissibles, alors que l'aide d'urgence en prévoyait un maximum de 1500.

Cette situation provoque l'inquiétude du Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), qui demande au gouvernement libéral de débloquer rapidement de nouveaux suppléments au loyer pour s'assurer que tous les ménages qui en auront besoin au courant de l'année y auront accès. En date du 6 août, 980 ménages ont déjà trouvé un logement grâce à cette aide d'urgence.