Les ruelles verdissent

Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir

Les ruelles asphaltées n'ont plus la cote. À Montréal, de nombreux projets de ruelles vertes voient le jour à la demande de citoyens désireux de créer des milieux de vie plus agréables tout en contrant les îlots de chaleur. Le maire de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard, a annoncé hier la création de quatre ruelles vertes en 2011.

Ces projets seront réalisés avec la collaboration des écoquartiers au coût de 20 000 $, a-t-il précisé. Ces ruelles demeureront ouvertes à la circulation automobile, mais elles seront bordées de bandes végétalisées et agrémentées de bacs à fleurs. Le Plateau-Mont-Royal n'est pas en reste puisque le maire Luc Ferrandez a fait savoir hier que son arrondissement versera 137 000 $ pour l'aménagement de cinq nouvelles ruelles vertes.