Prêtres pédophiles - L'Église américaine dit avoir compris

Washington — L'évêque Wilton Gregory, président de la Conférence épiscopale américaine qui a adopté une charte de conduite à l'égard des prêtres pédophiles, a estimé hier que cette réunion avait été «un moment de grâce» lors duquel l'Église catholique a compris qu'elle devait être plus responsable.

La conférence de Dallas, qui s'est achevée vendredi, «fut un moment de grâce. Nous avons compris que nous devions être plus responsables, plus transparents, plus vigilants», a estimé son président, l'évêque de Belleville (Illinois), qui participait à l'émission Meet The Press, sur la chaîne de télévision NBC. Interrogé sur l'éventuelle démission de certains évêques, Mgr Gregory a répondu que «étant donné la dureté de ce moment, certains évêques ont dit que la retraite anticipée était de plus en plus attirante. Les temps sont durs pour les évêques aux États-Unis».

La Conférence épiscopale avait décidé vendredi d'interdire aux prêtes pédophiles d'exercer leur ministère, sans pour autant les défroquer systématiquement. Cette charte à portée obligatoire — une première dans l'histoire de l'Église catholique américaine — doit encore être approuvée par le pape.