Un million de Torontois au défilé de la Fierté gaie

Toronto — Plus d'un million de personnes ont envahi les rues du centre-ville de Toronto, hier, portant des ensembles aux couleurs de l'arc-en-ciel à l'occasion du plus important défilé de la Fierté gaie au Canada.

La foule était en liesse lorsque les chars colorés — dont plusieurs étaient couverts de ballons et projetaient de la musique de Lady Gaga — ont passé leur chemin le long de la rue Yonge, sous un soleil de plomb.

Andres Fagundez, un New-Yorkais venu assister aux célébrations avec son partenaire, a lancé que les Canadiens savaient faire la fête et que ce type d'énergie était rare.

Les gens se pressaient aux barrières pour regarder les danseurs torse nu, une fanfare et des drag-queens se déhanchant au son de la musique. Des agents de la police ont également défilé, à bord d'une voiture de patrouille affichant un drapeau aux couleurs de l'arc-en-ciel, le symbole des droits des homosexuels.

Le maire Ford absent

Une personne, et non la moindre, était tout de même absente des festivités — le maire de Toronto, Rob Ford. Dans la semaine précédant les célébrations de la Fierté gaie, M. Ford avait été vertement critiqué pour avoir déclaré qu'il n'y assisterait pas. Le maire avait indiqué qu'il tenait à respecter une tradition familiale de passer le week-end de la fête du Canada avec ses proches.

M. Ford n'avait pas exclu la possibilité de prendre part à une autre activité dans le cadre de la Fierté gaie, et certains se demandaient s'il ne ferait pas une apparition-surprise hier.

Des représentants du maire ont fait savoir à des journalistes, hier, que M. Ford avait plutôt prévu passer du temps avec sa famille.

Une Torontoise ayant assisté au défilé, Esther Freeman, a affirmé que le maire aurait dû être présent. «Il représente ce qu'est Toronto, et Toronto, c'est tout le monde», a soutenu la jeune femme de 21 ans.

Il est le premier maire de la Ville reine à ne pas assister à l'événement en plusieurs années. Ses prédécesseurs, Barbara Hall, Mel Lastman et David Miller, ont toujours accepté l'invitation. Les célébrations de la Fierté gaie attirent plus d'un million de personnes et génèrent des retombées de plusieurs millions de dollars.