Le Tour de l'île de Montréal attire 25 000 cyclistes

Mettant à profit une belle journée de printemps, plus de 25 000 cyclistes ont pris d’assaut les rues de la métropole, hier, afin de participer au 27e Tour de l’île, tenu dans le cadre de la Féria du vélo de Montréal. L’an dernier, la pluie et le froid avaient gâché la fête.<br />
Photo: Pedro Ruiz - Le Devoir Mettant à profit une belle journée de printemps, plus de 25 000 cyclistes ont pris d’assaut les rues de la métropole, hier, afin de participer au 27e Tour de l’île, tenu dans le cadre de la Féria du vélo de Montréal. L’an dernier, la pluie et le froid avaient gâché la fête.

Plus de 25 000 cyclistes ont pris part hier à un 27e Tour de l'île de Montréal «fantastique».

«Cette Féria du vélo de Montréal a été fantastique!», s'est exclamée en fin de journée la directrice générale de Vélo Québec Événements, Joëlle Sévigny. «Elle est arrivée avec le soleil qu'on attendait... signe de l'été, du plaisir et de la saison des festivals qui débute. Nos activités ont connu une superbe participation.»

L'année dernière, la pluie et le mercure, qui n'avait pas dépassé la barre des 12 °C, avaient poussé un grand nombre de cyclistes à ne pas mettre le nez à l'extérieur.

Cette année, la fébrilité s'était emparée de plusieurs participants, dont certains s'étaient donné rendez-vous de longues minutes avant le départ, à l'intersection de l'avenue du Parc et de l'avenue du Mont-Royal, d'où ils se sont élancés à partir de 9h15.

Les retardataires ont dû quant à eux attendre plus d'une heure avant de donner leurs premiers coups de pédale.

Le trajet de 52 km empruntait cette année les arrondissements Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Lachine, LaSalle, Plateau-Mont-Royal, Rosemont-La-Petite Patrie, Ville-Marie, Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, Verdun, Sud-Ouest, ainsi que Mont-Royal et Westmount.

«Nous prenons de l'air tout en découvrant la ville», a affirmé un jeune cycliste qui a effectué son tour de l'île sans anicroche, à l'instar de la vaste majorité des participants.

Dommages collatéraux: plusieurs artères de l'ouest de l'île ont été fermées à la circulation automobile, causant des congestions de trafic dans certains secteurs et une série maux de tête chez certains automobilistes.

Les amateurs de vélo peuvent consulter le blogue photographique Montréal Cycle Chic Vélo Québec mis en ligne récemment afin «de faire durer un peu plus le plaisir vélo», a rappelé Joëlle Sévigny. «Comme quoi l'attrait pour le vélo est une réalité montréalaise et québécoise qui ne se dément pas», a-t-elle lancé.
4 commentaires
  • michel benoit - Inscrit 6 juin 2011 06 h 27

    40 000 abonnés Bixi à pied pour le Tour de l'Ïle

    Surprenant de constater que la Société de vélo en libre-service ne permette pas l'utilisation des Bixi pour la Féria du vélo à Montréal.

    Il suffirait de permettre l'utilisation du Bixi pour quelques heures.
    Avec le retour à une borne de stationnement aux 45 minutes, il est impossible de faire le Tour de l'Ïle. De plus, le parcours est souvent éloigné des bornes.

    40 000 abonnés regardent passer le Tour de nuit et le Tour de l'Ïle.

    Plusieurs cyclistes montréalais se sont faits voler leur vélo et s'abonnent maintenant à Bixi.

    Souhaitons que Bixi voudra vraiment faire la promotion du cyclisme l'an prochain.

  • Sylvain Auclair - Abonné 6 juin 2011 08 h 52

    Bixi

    J'ai vu quelques Bixi hier. J'ai payé mon vélo et celui de mon fils ; pourquoi les usagers d'un Bixi ne pairaient-ils pas ?

    Ceci dit, je trouve le Bixi assez lourd. Faire le Tour de l'Île sur ce véhicule serait sans doute assez pénible.

  • Jacques Lafond - Inscrit 6 juin 2011 09 h 09

    Le cirque en ville

    J’avais un peu l’impression d’être un animal de zoo mobile, me baladant de quartier en quartier. Le québécois francophone qui sort en ville avec son vélo et qui se fait regarder par l’anglophone qui vit en ville.

    On avait en effet l’air d’une bande de singes dans notre cage longitudinale bien encadré, bien surveillé, et bien aussi bien temporaire.

    Vers 17h00, tout était revenu à la normale. Les québécois francophones retournaient chez eux à St-Bruno avec leurs vélos accrochés sur l’auto, et les anglophones continuaient d’être les propriétaires, les marchands, et les résidents de Montréal.

    Le cirque est parti. Il reviendra peut-être l’année prochaine …

  • Cites Babin - Inscrit 6 juin 2011 09 h 30

    M. Ruiz a manqué le meilleur du spectacle!

    Plein de sourires! Des rires! Du monde heureux de rouler en ville en famille et entre amies.

    Une vague géante de vélos qui roulent, qui roulent!. Dring! Dring! Et que dire des drôles de casques! Un «band» de cuivres qui nous accueille à l'arrivée.

    Le soleil, enfin!

    Votre photographe semble avoir manqué le meilleur du spectacle: ses images ne montrent que des gens en attente, regards sérieux. Ce n'est pourtant pas ce que j'ai retenu de ma journée.

    L'année prochaine, M. Ruiz, on fait Tour de l'Île de Montréal ensemble? :-)

    Amicalement,

    Denise