L’enseignement religieux sera banni des services de gardes subventionnés et CPE

La ministre Yolande James<br />
Photo: Jacques Nadeau - Le Devoir La ministre Yolande James

La ministre de la Famille, Yolande James, a confirmé aujourd’hui que l’enseignement religieux ne sera plus admis dans les Centres de la petite enfance (CPE) et les garderies subventionnées.

Les garderies appuyées par l’État auront jusqu’au 1er juin 2011 pour faire disparaître tout enseignement religieux de leur programme éducatif, s’exposant sinon à diverses sanctions allant jusqu’à la perte des subventions leur permettant d’offrir des places à 7 $ par jour.

Toutefois, la ministre a précisé qu’il sera toujours permis de souligner les aspects culturels d’une fête ou d’une tradition. En résumé, pas question de bannir les sapins de Noël, notamment.

En conférence de presse à Montréal, Mme James a expliqué avoir pris le temps de bien réfléchir à cette nouvelle directive puisque la religion est toujours un sujet sensible.

Elle a assuré que le ministère sera là pour accompagner les services de garde dans la transformation de leur programme éducatif.

Selon le ministère de la Famille, cette directive touchera environ une centaine de services de garde subventionnés au Québec, ce qui équivaut à environ 2000 places.
3 commentaires
  • Duchêne Denys Mehdi - Inscrit 17 décembre 2010 14 h 47

    La sagesse du gouvernement.

    Il faut applaudir ces directives qui touchent à ce qu'il y avait de plus «problématique» sans avoir tombé dans la persécution. Donc les garderies pourront conserver le port de signes religieux, les symboles( objets) et la nourriture particulière pour certains jeunes des différentes communautés(ce qui est conforme à l'esprit et à la lettre de nos Chartes) Mais ils s,en trouvera quelques extrémistes athées ici sur cette tribune pour déchirer tout de même leurs chemises. Ignorons les, ils sont dans le camp de la persécution, l'ostracisme et la stigmatisation envers la liberté de conscience d'autrui pour nous faire retourner au Moyen âge.

  • 93Licar - Inscrite 17 décembre 2010 14 h 50

    Les sapins de Noël?

    Depuis quand les sapins de Noël sont-ils un signe religieux?

  • Michel Gaudette - Inscrit 17 décembre 2010 20 h 00

    Rendre à César...

    Puisque les religieux doivent comprendre qu'il faut rendre à César ce qui lui appartient, avant que nos garderies se transforment en tour de Babel, je crois que cette décision est la bonne, même si elle ne plaira probablement aux fanas religieux.

    Je le dis en tant que chrétien pronant une saine neutralité des choses de la foi et de l'État...