Le pasteur extrémiste Terry Jones est invité en Angleterre

Le pasteur extrémiste américain Terry Jones
Photo: Agence Reuters Scott Audette Le pasteur extrémiste américain Terry Jones

Londres — Le pasteur extrémiste américain Terry Jones est invité par une organisation d'extrême droite britannique à tenir une conférence en février en Angleterre «contre les démons et la capacité de destruction de l'islam», soulevant des protestations au Royaume-Uni.

Le pasteur avait suscité une tempête de protestations internationales en septembre dernier en menaçant de brûler des centaines d'exemplaires du Coran le jour anniversaire des attentats du 11-Septembre à New York.

Le site Internet du pasteur indique qu'il est invité à prendre la parole à un rassemblement du groupe extrémiste English Defence Lea-gue à Luton, une ville au nord de Londres à forte population musulmane, pour dénoncer «les démons et la capacité de destruction de l'islam, en soutien au combat contre l'islamisation de l'Angleterre et de l'Europe».

L'association pacifiste Hope not Hate a dénoncé le projet de visite du pasteur au Royaume-Uni, estimant qu'il ne pouvait qu'encourager la haine et la violence.

«Le pasteur Terry ne devrait pas être autorisé à poser le pied au Royaume-Uni. Seuls les extrémistes peuvent tirer avantage de sa visite et, comme vous le savez, l'extrémisme nourrit la haine et la haine nourrit la violence», a estimé le directeur de l'association Hope not Hate.

«S'il était avéré qu'il vient au Royaume-Uni, je me pencherais activement sur la question», a déclaré la ministre de l'Intérieur Theresa May, en réponse à une question sur le sujet hier matin sur Sky News.

«Le pasteur Terry Jones est sur mon radar depuis plusieurs mois déjà», a-t-elle précisé, en confirmant qu'elle pouvait intervenir pour «exclure des personnes qui portent atteinte au bien public ou pour des raisons de sécurité nationale».

À voir en vidéo