Les garderies en milieu familial lancent leurs grèves tournantes

Les parents des enfants qui fréquentent des garderies en milieu familial devront composer avec la fermeture de celles-ci cette semaine alors que les responsables de ces établissements entament une série de grèves tournantes d'une demi-journée.

Les arrêts de travail sont prévus par région tout au long de la semaine. Aujourd'hui, les garderies en milieu familial de l'Outaouais, de l'Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord et du Saguenay-Lac-Saint-Jean-Chibougamau seront touchées.

Demain, ce seront les RSG des régions de la Mauricie, du Centre-du-Québec et de l'Estrie qui débrayeront. Mercredi, les RSG des régions de Québec, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine fermeront temporairement les portes de leurs établissements et, finalement, jeudi, ce sera à celles des régions de Montréal, de la Montérégie, du Suroît et de Laval-Laurentides-Lanaudière de manifester.

Et le 10 novembre, les garderies en milieu familial seront fermées simultanément dans toutes les régions du Québec. Ces arrêts de travail affecteront près de 90 000 enfants et leurs parents sur l'ensemble de la province.

Les 12 800 RSG affiliées à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) sont en négociations avec Québec depuis février pour la signature de leur toute première convention collective.

Les RSG réclament une juste rémunération ainsi qu'un régime de protection sociale qui leur permettra notamment d'avoir droit à des vacances, des congés payés, des assurances collectives et un régime de retraite. Selon Mme Tonnelier, à l'heure actuelle, la rémunération des RSG représente 6 $ l'heure.
1 commentaire
  • Sylvio Le Blanc - Abonné 25 octobre 2010 19 h 36

    C'est quoi les RSG ?

    .