En photo - Dans la rue contre la violence faite aux femmes

Des Montréalaises ont marché dans le noir pour dénoncer la violence faite aux femmes<br />
Photo: François Pesant - Le Devoir Des Montréalaises ont marché dans le noir pour dénoncer la violence faite aux femmes

Des Montréalaises ont marché dans le noir, hier, pour dénoncer la violence faite aux femmes et l'exploitation sexuelle. Malgré la pluie, environ 250 d'entre elles ont franchi les quatre kilomètres qui séparent la place Émilie-Gamelin du Plateau-Mont-Royal, revendiquant leur droit de marcher la nuit sans crainte.

L'événement nommé La rue, la nuit, femmes sans peur, qui a eu lieu à Montréal pour la première fois en 1981, n'avait pas été tenu depuis 12 ans. Des organismes communautaires ont ramené ce rassemblement devant la «montée de la droite» qu'ils ressentent. La première marche du type, en 1976, parcourait les rues de Bruxelles à la lumière de chandelles.